Ma santé - Mon budget

Les remboursements

Thierry, le papa d’Hugo et de Lola, a pris froid. Il a très mal à la gorge et décide de consulter son médecin traitant, inscrit en secteur 1. Après la consultation, Thierry quitte le cabinet de son médecin traitant avec une ordonnance et se dirige vers la pharmacie. Grâce à Thierry, nous allons faire le point sur quelques notions importantes.

Ce qu'il faut retenir

Le Régime Obligatoire (appelé R.O.)

Lorsque vous êtes affilié à un régime obligatoire d'assurance maladie et maternité, que vous financez par des cotisations sociales (prélevées à la source par votre employeur, ce prélèvement figure sur votre bulletin de salaire). Votre régime obligatoire, via la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, vous rembourse une partie de vos dépenses de santé.

Le régime Complémentaire (appelé R.C.) est un organisme prenant en charge tout ou partie des frais restant à la charge du patient après remboursement du régime obligatoire, en clair votre mutuelle.

Le conventionnement

Un médecin en secteur 1 est d’un médecin conventionné par la Sécurité sociale et qui applique le tarif déterminé par l’Assurance maladie et  les médecins. Ce tarif est également appelé Base de Remboursement de la Sécurité sociale ou BRSS.

A l’inverse les médecins en secteur 2 sont libres de proposer les tarifs qu’ils souhaitent. Ils doivent le faire avec tact et mesure. Il existe également des médecins non conventionnés.

Pour connaître le conventionnement du médecin que vous allez consulter, n’hésitez pas à le faire lors de la prise de rendez-vous ou cliquez ici.

A savoir : Les dépassements d’honoraires dans le cas de consultation d’un médecin en secteur 2 ne sont jamais pris en charge par l’Assurance Maladie.


 

 

Franchise médicale et contribution forfaitaire : 

Il existe 2 « participations » financières :
- Franchise médicale (0,50 euro par boîte de médicaments, 0,50 euro par acte paramédical, 2 euros par transport sanitaire) plafonnée à 50 euros par an
- La participation ou contribution forfaitaire de 1 euro (consultation et acte médical, radiologie, analyses biologiques), plafonnée également à 50 euros par an

Tous sont concernés, sauf cas particuliers :
- Les enfants et les jeunes de moins de 18 ans
- Les bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire ou de l'Aide Médicale de l'Etat 
- Les femmes prises en charge dans le cadre de la maternité (les examens obligatoires et la période d'exonération du 1er jour du 6ème mois de grossesse au  12ème  jour après l'accouchement)